Matisse : une école doctorale en mathématiques et STIC

L'école doctorale Matisse appelée également ED 359 est l'une des 8 écoles doctorales du collège doctoral international de l'Université Européenne de Bretagne. et depuis le 1er janvier 2016, elle est l'une des trois écoles doctorales de l'Université Bretagne Loire dans le domaine des mathématiques et des STIC. Elle rassemble

 Elle s'appuie sur les compétences des laboratoires suivants :

  • Institut d'Électronique et de Télécommunications de Rennes (IETR - CNRS)
  • Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires (IRISA - CNRS)
  • Centre Inria Rennes - Bretagne Atlantique (INRIA Rennes)
  • Institut de Recherche Mathématique de Rennes (IRMAR - CNRS)
  • Laboratoire Traitement du Signal et de l'Image (LTSI - INSERM)

et intègre aussi quelques chercheurs et enseignants chercheurs d'EXCESS (ENSAI), du LATIM et du LAB-STICC (Télécom Bretagne) et de SATIE (ENS Rennes).

Le diplôme de doctorat préparé dans Matisse est délivré sous le sceau l'Université Européenne de Bretagne (et à partir de janvier 2016 sous celui de l'Université Bretagne Loire) par l'un des 7 établissements co-accrédités où le doctorant est inscrit. Il est l'aboutissement d'un travail de recherche en  mathématiques, télécommunications, informatique, traitement du signal, électronique ou aux interfaces entre ces disciplines et d'autres disciplines.

Enfin, Matisse en chiffres c'est, selon les données du rapport destiné au HCERES et rédigé en 2015,

  • 497 doctorants (58 en électronique, 220 en informatique, 67 en mathématiques et 152 en traitement du signal),
  • des doctorants qui ont obtenu le grade de Master pour 28% en Bretagne, pour 32% en France hors de Bretagne et pour 30% hors de France,
  • des doctorants financés en particulier par des contrats de recherche ou par des grands organismes de recherche à 26%, par des contrats doctoraux MESR à 22%, par des CIFRE à 16%, par des bourses à vocation internationale à 13%, par les collectivités locales à 15% et par des CDI à 4%,
  • une durée moyenne de thèse de 41 mois,
  • près de la moitié de docteurs qui travaillent dans le secteur privé (voir le devenir des docteurs Matisse (enquête de l'ORESB) et encadrement et devenir des docteurs,
  • un potentiel d'encadrement de 528 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents dont plus de 250 HDR.

Établissement porteur

Établissements co-accrédités

Établissements associés